HOME » LIRIK LAGU » S » SINIK » LIRIK LAGU SINIK
  • Semua
  • Profil
  • Berita
  • Foto
  • Berita Foto
  • Video
  • Lirik

Lirik Lagu Demence - Sinik

X

TIPS PENCARIAN LIRIK FAVORIT ANDA

ANDA MENGETAHUI JUDUL DAN NAMA PENYANYI

  • Ketikkan nama penyanyi dan judul lagu, berikan tanda kutip di judul lagu, misal: Yovie "Menjaga Hati";
  • bila tidak berhasil, coba untuk mengilangkan tanda kutip, misal: Yovie Menjaga Hati; atau
  • dapat juga dengan mengeklik menu A B C D.., lalu cari berdasarkan nama artis. Yovie dimulai dengan Y, klik Y. Lihat daftar lagu, dan dapatkan yang Anda cari.

ANDA TAK MENGETAHUI JUDUL LAGU, TAPI MENGETAHUI NAMA PENYANYI

  • Ketik nama penyanyi, misal: YOVIE, akan muncul banyak halaman, telusuri dan pilih dari halaman-halaman tersebut; atau
  • klik menu A B C D E ... berdasarkan nama artis Y, cari Yovie, dan cari lirik yang Anda cari.

ANDA TAK MENGETAHUI JUDUL LAGU, TAPI MENGETAHUI SYAIR

  • Ketikkan penggalan syair yang Anda ketahui, misal:
    Tanpamu tiada berarti
    Tak mampu lagi berdiri
    Cahaya kasihmu menuntunku
    Kembali dalam dekapan tanganmu
  • Masukkan kata-kata penting. Misal: tiada berarti berdiri cahaya dekapan.
  • Hindari kata-kata yang berkemungkinan memiliki ada dua versi atau lebih. Misal: tanpamu dapat ditulis tanpa mu.

TETAP TIDAK DAPAT MENEMUKAN LIRIK YANG ANDA CARI

  • Pilih menu A B C D E ... berdasarkan nama artis atau judul lagu.
  • Bila masih tidak dapat menemukan lirik yang Anda cari, mungkin kami bisa membantu Anda. Silakan menghubungi kami.
J'ai passé trois piges dans la cave en basles yeux cernés dans une odeur de tabacmais je remonte à la surfaceet je manque toujours autant d'espace (ouais)j'ai tout donné,mes tripes, mon coeur, mon sang, mes larmesje suis toujours entre deux jeuxtoujours la même jeune fille d'en bas
Ma putain de vie n'a pas changési tu m'entends dis le aux gossesparce que malgrés mon disque d'orje me suis toujours pas mis au golfj'ai découvert qu'il fallait payer les impôtsmais attention je suis pas beaucup plus richeseulement un peu moins pauvrela bourgeoisie le restaurantc'est trop casse couillequand j'ai la dalle je fais confiance au trois étoiles de mon fast foodj'écris toujours le soir en manque d'espoircertains me croient dans un palacemais je m'endors dans un F3ce qui a changé c'est que les gens me cassent les couillesmais j'ai pas besoin d'un garde du corps pour faire les coursesdes ennemis, de la fumée dans mon alcoolc'est la même il y a toujours pas de RNB dans mon albumj'ai toujours sommeil parce que j'ai consomméje pense toujours que seule ma console peut me consoleron dit que j'ai changé parce que je passe sur M6nonje suis un danger parce que je casse du MC
[REFRAIN:]C'est toujours,de la lave,qui coule, dans nos larmesil y a toujoursdes balafressur nos joueset dans nos phraaaaaaaaases
Tu veux savoir ce qui a changéalors écoute pas grand choseje traine toujours avec mes socesune vie en noire pas en rosefidèle à moi même je n'ai pas délaissé le blocje dors toujours dans ce putain de canapéqui m'a baisé le dosmon vieuxc'est pas la gloire qui peut me faire changer de viepour rien au monde je n'échangerais mon Clio 2 année 2000parce que j'aime trop arpenter le bétonje vais toujours pas en boitepourtant je pourrais rentrer avec mes tonguestu penses que tout va mieuxque je ne vais plus au tribunalmais ils s'en foutent que je fasse du rapils veulent plus que je fasse du malje reste sur mes gardestoujours prêt, toujours fraisje baise la ville comme je l'ai toujours faitrien n'a changé personne ne peut me stopperle banquier a oublié qu'à une époque il me snobaitbatardtoujours dans les nuages, toujours un peu lointoujours dans le quartiermême si j'avoue que j'y traine un peu moins
[REFRAIN]
Depuis le temps qu'on trime !de terrain vague au tremplin ma maison pour tousdepuis le temps qu'on trime !depuis tout ce temps que je galère et que je craigneque j'écris mais que je crêveque j'essaye mais que je saignedepuis le temps qu'on trime !depuis le temps qu'on rempli des pages on est décallédepuis le temps qu'on trime !rien ne changedans la vie ou dans la têtec'est la même et c'est la merdec'est la guerre et j'ai la haine.